Skip links

À propos

*
*        *

Fondée en 2018 par sept jeunes auteurs et amis, la revue de création littéraire l’Allume-Feu est née d’une pulsion : offrir aux jeunes auteurs et autrices un espace d’expression.

Sa démarche s’inscrit dans un temps précis. Elle poursuit la lignée de revues et journaux littéraires des siècles derniers : elle se veut impertinente, iconoclaste et de caractère. En lecteurs assidus, et fiers de ce bel héritage, ses fondateurs croient en la matière tactile et sensible, raison pour laquelle ils défendent le papier, becs et ongles.

Trois numéros par an, un thème par numéro, l’Allume-Feu se déploie sous la forme d’un journal papier illustré. Sa direction s’avère simple : donner libre cours à l’invention, dénicher et défricher.

Réunissant des écritures plurielles, l’Allume-Feu propose une richesse de formes, de styles et avance avec audace dans la publication de textes inédits issus de jeunes plumes. Ici on trouvera nouvelles, poésies et chansons, là un essai, une correspondance, un conte… Au détour des numéros, on retrouve aussi des auteurs confirmés : Alexis Jenni (prix Goncourt 2011), Etel Adnan, Jacques Jouet ou encore Gérard Mordillat.

Conçue par la graphiste Céline Strolz, l’Allume-Feu est en résidence à la Générale Nord-Est et imprimé chez Studio Fidèle, à Paris.

L’Allume-Feu est aussi association de malfaiteurs, compagnon noctambule et combustible pour cheminée.

*
*        *