fbpx

Skip links

Un autre tambour – William Melvin Kelley

UN AUTRE TAMBOUR – WILLIAM MELVIN KELLEY – Roman – 1965 – États-Unis

L’histoire tient dans le prologue : dans un État fictif du sud des États-Unis, la population noire, toute la population noire, décide de partir.

Pourtant, c’est le point de vue des blancs qui rythme l’intrigue. L’écriture, d’une rare puissance, explore un Sud en proie avec son passé et confronté à un avenir plus qu’incertain. Car désormais qui tiendra les maisons ? Qui travaillera aux champs ? Qui balayera les rues ? Et surtout, comment mettre des mots sur cet exode soudain, instantané, sans explication rationnelle ?

Récit de la liberté, Un autre tambour parle aussi du choix, individuel et collectif, et du rapport à l’histoire. La question posée par l’auteur pourrait se résumer ainsi : comment écrire sa propre histoire lorsque celle-ci est entravée par une autre – la déportation en Amérique, l’esclavage, les droits civils ? Pour Kelley, la réponse tient dans la rupture. Se battre pour qu’on vous donne le droit d’exister ne sert à rien : il faut prendre ce droit, quand bien même cela voudrait dire tout quitter.

Un premier roman fondateur pour William Melvin Kelley, que la critique inscrira dans la lignée de James Balwin. Paru en 1965, le livre traduit par Lisa Rosenbaum est paru aux Éditions Delcourt, en 2019.

Critique rédigée par Edouard Luquet.

Join the Discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.